Thème récurrent dans tous les programmes scolaires, la notion d’identité est toujours délicate à aborder avec des enfants au parcours difficile, mais indispensable à leur construction.

Partant de ce constat, la fondation Apprentis d’Auteuil a lancé le projet “Clic en classe” au collège Nouvelle Chance Saint-Martin, au Mans, avec l’aide de la Fondation Ensemble Emera.

Fondé sur un atelier photographique, ce projet constitue une belle alternative pour aider ces adolescents à parler d’eux, à exprimer leurs émotions.

Outre le soutien financier apporté à ce projet, la Fondation Ensemble Emera a permis aux Apprentis d’Auteuil de réaliser un atelier photographique au sein de la Résidence Retraite Bérengère.

Deux rencontres ont ainsi eu lieu les 28 et 29 janvier entre 11h00 à 12h00.

Le 28 janvier, la résidence Bérengère a accueilli un groupe de 6 élèves du collège de la Nouvelle Chance et un groupe de 5 le 29 janvier.

Une fois la timidité et l’appréhension passées, que ce soit pour les résidents ou pour les collégiens, de longs échanges se sont engagés entre eux, notamment grâce à la préparation faite en amont à l’aide du support de questions que les collégiens ont avec eux. Le photographe présent a réalisé quelques clichés et a apporté ses conseils aux collégiens.

Parmi les photographies prises par les élèves, on retrouve des clichés de mains, de médailles et plusieurs portraits.

Que ce soit du côté des collégiens ou de celui des résidents, les résultats de ce projet ont dépassé nos espérances :

  • Un collégien qui ne montre jamais ses émotions, habituellement, a passé toute l’heure à sourire. Ce même collégien aurait d’ailleurs aimé venir de nouveau avec le deuxième groupe.
  • Un élève qui enlève rarement sa capuche l’a spontanément enlevée en entrant dans la résidence, sous l’œil bienveillant de ses accompagnateurs qui n’en croyaient pas leurs yeux.
  • Un collégien qui a rencontré un résident s’est vu partager avec lui des points communs : la pratique d’art martiaux et leur goût pour le rallye automobile (le résident ayant été pilote de rallye).
  • Une résidente de nature plutôt « mélancolique » s’est métamorphosée par ces rencontres intergénérationnelles. Elle s’y est beaucoup engagée. Auparavant institutrice de maternelle, elle s’est montrée à l’aise avec ces jeunes.
  • Une résidente qui ne pouvait pas être disponible le premier jour s’est renseignée auprès d’une autre qui y avait participé. Cette dernière l’a convaincue de venir le lendemain.

En résumé, ces deux journées ont été très enrichissantes : des sourires et surtout du plaisir d’être ensemble !

Les photographies issues de ce projet ont été exposées lors de l’événement « Les photographies 2019 », rendez-vous des photographes contemporains au Mans. Une exposition itinérante valorisera également le travail réalisé par les élèves.

Retrouvez ci-dessous quelques photos prises lors de ces rencontres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 5 =